21 novembre 2017

Fin d'un grand mystère, pour Eléna

Comment les champignons poussent-ils en une nuit là où il n'y avait rien la veille ? 
Non, ce ne sont ni la danse des sorcières qui les sèment pendant leur sabbat, 
ni la gracieuse ronde des fées. 
Ce sont les lutin-papillons qui se chargent de garnir le sol de la sapinière de délicieux
 bolets et autres chanterelles pour notre plus grand plaisir lorsqu'il s'agit de remplir nos paniers!
Eléna, je te souhaite un très heureux anniversaire !

D81 - Dentelle bleue timbrée, de Martine

Pour cette 8e JMFTA, voici encore un mail art avec timbre d'artiste de la part de Martine, 
adepte depuis quelques années de cette manifestation !
Joli fond de mixed media pour une rosace de dentelle bleue et timbre à l'unisson !

merci Katédine !

20 novembre 2017

De quoi s'enflammer, de la part de Jean-Paul

 Dans le cadre du 3e jeu de l'enveloppe timbrée, Jean-Paul m'adresse son oeuvre en 3D où il avait pour tâche d'illustrer le joli timbre "Piment d'Espelette" de cette jolie série de timbres sur le goût. 


A chaque fois, je suis époustouflée de voir les extraordinaires créations de notre ami artiste ... 
Son mail-art était merveilleusement emballé, mais comme il m'avait été annoncé et qu'il tardait à arriver, j'avais peur qu'il ne soit perdu ; mais non,  il fallait juste un peu de patience... 
Avouez que cela aurait été vraiment dommage!

C'est moi qui avait lancé ce 3ème jeu de l'enveloppe timbrée en août  dernier auprès des amis du forum "mailarter à l'infini" qui ont souhaité participer : il me revient maintenant de boucler la boucle en illustrant le timbre qu'Ursu vient de m'envoyer.

D81 - Dentelles d'automne de Marcelle

Dans cette enveloppe à la dentelle de papier, déjà jolie, concoctée par Marcelle 
j'ai trouvé une autre dentelle, une merveille de dentelle... végétale, cette fois : 
c'est le squelette d'une feuille d'automne, quasiment dépouillé !
C'est absolument magnifique mais terriblement difficile à rendre en photo ! 
j'ai fait trois clichés pour tenter de vous en montrer la fine structure toute en délicatesse  
 
 
un grand merci à toi, Miss Yves!

D80 - Rouge et noir, de la part de Michel

Ce ne sont ni la chanson de Jeanne Mas, ni le roman de Stendhal qui l'ont inspiré,  


mais plutôt ce magnifique timbre rouge de la collection éditée par la Poste il y a quelques années : avec cette série, Michel fait mouche à tous les coups, je "craque" littéralement devant ces 
merveilles de  fils entrelacés avec tant de savoir-faire 

sans compter qu'avec un tel mail-art,  il traite également mes
 thèmes "autour du timbre" et "ne tenir qu'à un fil" ! 
Bravo et un grand merci Michel!

18 novembre 2017

F42 - Faux timbre d'artiste pour une amoureuse du fil, de Jeanne-Marie

J'ai reçu ce jour le 21e mail-art sur 27 de la très belle série créée par Jamari à l'occasion de 
la 8e JMFTA : c'est une merveille sur fond rouge représentant une machine à coudre 
un peu baroque, dessinée à la manière d'un doodle !

Son faux timbre totalement intégré reprend toutes les circonvolutions du dessin de base et les affiche en couleurs : on pourrait croire à s'y méprendre qu'il s'agit d'un timbre d'une série récente de la Poste, sur les fleurs ou les rosaces : c'est superbe ! 
Bravo et un grand merci à toi Jamari!

De cet artiste avec un grand A, trois faux-timbres (de Tony)

C'est un honneur pour moi de recevoir un mail-art de Tony Mazocchin, à l'origine de cette belle initiative qu'est la Journée Mondiale du Faux Timbre d'Artiste!

Cette enveloppe recyclée met en évidence trois nouveaux faux timbres qu'il a créés à l'occasion de cette nouvelle journée de fête et de surprise pour tous les mails-artistes.
Merci Tony, pour ton bel esprit et ton humour débordant !

Ombre au tableau, pour la 8e JMFTA !

C'était ma première participation à cette géniale manifestation, mais pas de chance cette fois-ci,
il y a un gros hic ! 
Christophe RENOUX  devait recevoir ce jeudi 16 novembre l'ensemble des mails-arts avec timbre d'artiste pour la 8e édition de la JMFTA. Or, pour le moment La Poste fait de la résistance
 et refuse de lui distribuer gratuitement nos oeuvres!

Les explications de Christophe et Tony sont fournies ICI :  espérons que Tony arrivera à négocier avec eux .pour le maintien de cette formidable parenthèse artistique et humoristique !
Evolutions de cette affaire à suivre, sur le blog de Tony ou sur celui de Christophe!

Il reste à espérer que les autres mails-arts 8e JMFTA parviendront à leur destinataire,
la distribution d'hier ayant été bien mince!

17 novembre 2017

Woody Woodpecker en visite, pour Jeannine

"Tac-tac tac-tac-tac, tac-tac tac-tac-tac..." il n'est pas discret ce visiteur mais il t'a mise en joie lorsque tu as pu le repérer puis l'identifier sur un arbre de ton jardin.
Pic mar : calotte complètement rouge
Alors en mémoire de ce beau jour, et pour ton anniversaire, voici un mail art pour mettre à l'honneur le pic mar, cet oiseau que l'on connait mal, souvent confondu avec son cousin le pic épeiche.
Pic épeiche : seule la nuque est rouge!
Je te souhaite un très bel anniversaire Jeannine !

Gardons le moral, pour Marcelle

Perdu de vu pendant l'été, ton petit compagnon à plumes est revenu te voir depuis fin octobre pour glaner quelques miettes ou graines à picorer : on sent que la mauvaise saison approche
et qu'il va bientôt lui être difficile de trouver sa pitance.
Qui aurait cru qu'il y ait autant d'intelligence chez un si petit être vivant ?

Tu aides ce rouge-gorge à garder le moral malgré le froid qui approche, en le nourrissant 
lorsqu'il vient à ta rencontre dans le garage, avec sa petite tête sur le coté et ses yeux vifs
 mais lui t'apporte aussi du réconfort en chassant pour un temps de ta tête
les nuages qui l'assombrissent parfois.

16 novembre 2017

COS36 - Une bonne fée dans "La Belle au bois dormant", pour Nadine

La princesse endormie : Ballet en trois actes produit par les Ballets Russes de Serge Diaghilev
Première exécution: par Marius Petipa comme la Belle au bois dormant , 1890, Théâtre Mariinsky,
Saint-Pétersbourg
Première: 2 novembre 1921, Théâtre Alhambra, Londres
Création des décors et des costumes: Léon Bakst
Costumiers: Pierre Pitoeff, Lovat Fraser, Mademoiselle Norman, Maison Muelle Rossignol
Musique: Pyotr Il'yich Tchaïkovski, partiellement réorchestré par Igor Stravinsky
Chorégraphie: Marius Petipa (reproduit par Nicholas Sergeyev), Bronislava Nijinska (d'après Petipa)
Livret: Marius Petipa et I Vsevolozhsky, d'après Charles Perreault
Personnages principaux: Princesse Aurore, Prince Florimund, Fée Lilas, Princesse Enchantée, Carabosse, Fée Méchante, Roi Florestan XXIV, Reine, Catalabutte, Fée des Pins, Sœur Anne, Fée des Cerisiers, Chaperon Rouge, la Fée des Oiseaux Humming, Pierrette, la Fée des Oiseaux Song, la Fée des Oiseaux, Columbine, la Fée de la Montagne Ash, Ariana, le Prince Espagnol, Arlequin,
le Prince Indien, le Prince Italien, le Prince Anglais, Puss dans Boots, Pierrot, le Chat Blanc, le Bluebird, Shéhérazade, le Shah, le Frère du Shah, les Princesses Porcelaines, le Mandarin, Innocent Ivan et ses frères

Une bonne fée - Esquisse de Léon Bakst - 1921

COS35 - Princesse Aurore dans "La Belle au bois dormant", pour Nicole

La princesse endormie : Ballet en trois actes produit par les Ballets Russes de Serge Diaghilev
Première exécution: par Marius Petipa comme la Belle au bois dormant , 1890, Théâtre Mariinsky,
Saint-Pétersbourg.Première: 2 novembre 1921, Théâtre Alhambra, Londres
Création des décors et des  costumes: Léon Bakst
Costumiers: Pierre Pitoeff, Lovat Fraser, Mademoiselle Norman, Maison Muelle Rossignol
Musique: Pyotr Il'yich Tchaïkovski, partiellement réorchestré par Igor Stravinsky
Chorégraphie: Marius Petipa (reproduit par Nicholas Sergeyev), Bronislava Nijinska (d'après Petipa)
Livret: Marius Petipa et I Vsevolozhsky, d'après Charles Perreault
Personnages principaux: Princesse Aurore, Prince Florimund, Fée Lilas, Princesse Enchantée, Carabosse, Fée Méchante, Roi Florestan XXIV, Reine, Catalabutte, Fée des Pins, Sœur Anne, Fée des Cerisiers, Chaperon Rouge, la Fée des Oiseaux Humming, Pierrette, la Fée des Oiseaux Song, la Fée des Oiseaux, Columbine, la Fée de la Montagne Ash, Ariana, le Prince Espagnol, Arlequin,
le Prince Indien, le Prince Italien, le Prince Anglais, Puss dans Boots, Pierrot, le Chat Blanc, le Bluebird, Shéhérazade, le Shah, le Frère du Shah, les Princesses Porcelaines, le Mandarin, Innocent Ivan et ses frères
Princesse Aurore - Esquisse de Léon Bakst - 1921

COS34 - Béotienne dans "Narcisse" pour Liberty

Narcisse : Poème mythologique en un acte créé par les Ballets Russes de Serge Diaghilev

Première: 26 avril 191 au  Théâtre de Monte Carlo, Monaco
Création des décors et costumes: Léon Bakst
Musique: Nicholas Tcherepnin
Chorégraphie: Michel Fokine
Livret: Léon Bakst
Personnages principaux: Echo, Narcisse, Bacchantes, Jeunes femmes béotiennes, Nymphes
Béotienne dans Narcisse - Esquisse de Léon Bakst  - 1911

COS33 - Béotienne dans "Narcisse", pour Martine

Narcisse :Poème mythologique en un acte créé par les Ballets Russes de Serge Diaghilev
Première: 26 avril 191 au  Théâtre de Monte Carlo, Monaco
Création de décors et costumes: Léon Bakst
Musique: Nicholas Tcherepnin
Chorégraphie: Michel Fokine
Livret: Léon Bakst
Personnages principaux: Echo, Narcisse, Bacchantes, Jeunes femmes béotiennes, Nymphes

Béotienne dans Narcisse - Esquisse de Léon Bakst - 1911

COS32 - Le sultan vindicatif , pour Jean-Pierre

Malgré tous mes efforts, je n'ai pas réussi à trouver pour quelle pièce lyrique ce costume
a été conçu  par Léon Bakst . Je l'ai quand même choisi car il est vraiment superbe et dans les tons 
de bleu, une couleur que Jean-Pierre adore.
Esquisse de Léon Bakst -1922

COS31 - Danseur Juif dans "Cléopâtre" pour Richard

Cléopâtre : Drame chorégraphique en un acte 
Création en 1908 à Saint Pétersbourg au Théâtre Mariinsky, 
Première représentation à Paris au Théâtre du Châtelet  le 2 juin 1909.
Musique: Anton Arensky, Alexandre Taneyev, Nikolaï Rimski-Korsakov,
 Mikhail Glinka, Alexandre Glazounov, Modeste Moussorgski, Nicholas Tcherepnine
Chorégraphie: Michel Fokine
Création de costumes: 1909 Léon Bakst1918 Sonia Delaunay
Décor: 1909 Léon Bakst; 1918 Robert Delaunay

Danseur juif - Esquisse de Léon Bakst -1909


Décor pour Cléopâtre - Léon Bakst

COS30 - "Dione" pour Pascale

Fantaisie moderne  : déguisement de  Dione , la mère de Vénus
 avec l'autorisation du couturier Madame PAQUIN qui l'a réalisée
Esquisse de Léon Bakst - 1910

COS29 - Costume pour le "Ballet Hindou", pour Yvette

J'aime beaucoup l'esquisse mais je n'ai pas beaucoup trouvé de documentation sur ce ballet, seulement sur sa superbe interprètre : Anna Pavlova

Ballet Hindou : esquisse d'un costume pour Anna Pavlova " - Léon Bakst - 1913

COS28 - Bayadère dans le "Dieu Bleu", pour Nadine

Le Dieu bleu est un ballet en un acte de Michel Fokine, musique de Reynaldo Hahn, livret de Jean Cocteau et Federico de Madrazo y Ochoa, décors et costumes de Léon Bakst
Créé en 1912 par les Ballets russes de Diaghilev au Théâtre du Châtelet de Paris, il a pour interprètes principaux Vaslav Nijinski et Tamara Karsavina.

Bayadère - esquisse de Léon Bakst - 1911

COS27 - Bayadère dans le "Dieu Bleu", pour Nanou

Le Dieu bleu est un ballet en un acte de Michel Fokine, musique de Reynaldo Hahn, livret de Jean Cocteau et Federico de Madrazo y Ochoa, décors et costumes de Léon Bakst
Créé en 1912 par les Ballets russes de Diaghilev au Théâtre du Châtelet de Paris, il a pour interprètes principaux Vaslav Nijinski et Tamara Karsavina.

Bayadère - Esquisse de Léon Bakst - 1911

COS26 - Le "Dieu Bleu", pour Martine

Le Dieu bleu est un ballet en un acte de Michel Fokine, musique de Reynaldo Hahn, livret de Jean Cocteau et Federico de Madrazo y Ochoa, décors et costumes de Léon Bakst
Créé en 1912 par les Ballets russes de Diaghilev au Théâtre du Châtelet de Paris, il a pour interprètes principaux Vaslav Nijinski et Tamara Karsavina.
esquisse du costume du Dieu Bleu - Léon Bakst - 1911

robe de Salomé - 1910

                                  Tamara Karsavina.                          Tamara Karsavina et Vaslav Nijinsky

COS25 - Salomé dans "la tragédie de Salomé", pour Dani

La Tragédie de Salomé est un drame muet en deux actes sur une musique de Florent Schmitt composée en 1907 d'après un poème de Robert d'Humières. 
La première audition du mimodrame eut lieu le 9 novembre 1907 au Théâtre des Arts à Paris. C'est alors Loïc Fuller qui tient le rôle de Salomé. La version pour grand orchestre a été créée le 8 janvier 1911 aux Concerts Colonne. Elle est dédiée à Igor Stravinski.
Après Loïe Fuller qui triompha au Théâtre des Arts à Paris lors de sa création, La Tragédie de Salomé, inscrite au répertoire de l’opéra dans les années 1910 fut reprise de nombreuses fois à la scène au cours du 20ème siècle.
La Tragédie de Salomé a fait l'objet d'un ballet chorégraphié par Boris Romanow interprété par Tamara Karsavina ; cette œuvre fut créée au Théâtre des Champs Élysées par les Ballets russes en 1913.
danse des sept voiles de Salomé : esquisse de léon Bakst - 1912

Décor pour Salomé de Léon Bakst

 Tamara Karsivana dans le rôle de Salomé - 1912

COS24 - Odalisque dans "Shéhérazade", pour France

Schéhérazada (en russe) est d'abord un poème symphonique créé par Rimski-Korsakov à Saint-Pétersbourg en 1888. Deux ans après la mort du compositeur, Michel Fokine  crée, le 4 juin 1910 à l'Opéra de Paris une chorégraphie pour les Ballets russes utilisant une compilation
de l’œuvre originale du musicien.
Le ballet Shéhérazade est tiré d'un conte oriental qui fait partie des Mille et une nuits.
 Les décors et les costumes sont de Léon Bakst.

Esquisse d'une odalisque pour Schéhérazade - Léon Bakst - 1910

Photo d'odalisques -1910

COS23 - Une odalisque dans "L'Oiseau de Feu", pour Marielle

L’Oiseau de feu  est un ballet en deux tableaux d’après un conte national russe. La musique a été composée par Igor Stravinsky en 1909-1910 sur la commande de Diaghilev. 
Le ballet  fut créé le 25 juin 1910 à l'Opéra de Paris.Seuls les costumes de la Princesse et de l’Oiseau sont de Léon Bakst.
Tamara Karsavina y danse le rôle-titre.
Esquisse d'une odalisque - Léon Bakst - 1910

COS22 - "L'Oiseau de Feu", pour Michel

L’Oiseau de feu  est un ballet en deux tableaux d’après un conte national russe. La musique a été composée par Igor Stravinsky en 1909-1910 sur la commande de Diaghilev. Le ballet  fut créé le 25 juin 1910 à l'Opéra de Paris.Seuls les costumes de la Princesse et de l’Oiseau sont de Léon Bakst.
Tamara Karsavina y danse le rôle-titre.
2e esquisse du costume de l'oiseau de feu pour Tamara Karsavina 
Tamara Karsavina et Vaslav Nijinsky 1912

COS21 - Iskender dans "La Péri", pour Isabelle

La Péri ou La Fleur d'Immortalité est un poème dansé en un tableau composé par Paul Dukas en 1911 à la demande de Serge Diaghilev pour les Ballets russes 
Décors et costumes de Léon Bakst.
Ce ballet fut représenté pour la première fois le 22 avril 1912 au Théâtre du Châtelet à Paris. 
 Natalia Trouhanova y dansa dans le rôle de la Péri et Vaslav Nijinsky dans celui d'Iskender.  

Costume Iskender pour Vaslav Nijinsky  - Léon Bakst - 1922


détail du costume - maquette papier

COS20 - Le Shah Zeman dans "Shéhérazade", pour France

Schéhérazada (en russe) est d'abord un poème symphonique créé par Rimski-Korsakov à Saint-Pétersbourg en 1888. Deux ans après la mort du compositeur, Michel Fokine  crée, le 4 juin 1910 à l'Opéra de Paris une chorégraphie pour les Ballets russes utilisant une compilation
de l’œuvre originale du musicien.
Le ballet Shéhérazade est tiré d'un conte oriental qui fait partie des Mille et une nuits.
 Les décors et les costumes sont de Léon Bakst.
Le Shah Zeman - esquisse de Léon Bakst - 1910
le véritable costume du Shah Zeman


COS19 - "La Péri", pour Roland

La Péri ou La Fleur d'Immortalité est un poème dansé en un tableau composé par Paul Dukas en 1911à la demande de Serge Diaghilev pour les Ballets russes 
Décors et costumes de Léon Bakst.
Ce ballet fut représenté pour la première fois le 22 avril 1912 au Théâtre du Châtelet à Paris. 

 Natalia Trouhanova y dansa dans le rôle de la Péri et Vaslav Nijinsky dans celui d'Iskender.  


La Péri - Esquisse de Léon Bakst - 1911

Programme annonçant la création de Madame Trouhanova dans La Péri de Paul Dukas

***
Une péri est un génie féminin, qui, dans les contes persans, joue un rôle analogue à celui d'une fée dans les contes occidentaux (ci-dessous à gauche)

COS18 - Jeune rajah dans le "Dieu Bleu", pour Jeanne-Marie

Le Dieu bleu est un ballet en un acte de Michel Fokine, musique de Reynaldo Hahn, livret de Jean Cocteau et Federico de Madrazo y Ochoa, décors et costumes de Léon Bakst
Créé en 1912 par les Ballets russes de Diaghilev au Théâtre du Châtelet de Paris, il a pour interprètes principaux Vaslav Nijinski et Tamara Karsavina.
Esquisse d'un jeune rajah de Léon Bakst - 1911

COS17 - Sultane bleue dans "Shéhérazade", pour Stéphane

Schéhérazada (en russe) est d'abord un poème symphonique créé par Rimski-Korsakov à Saint-Pétersbourg en 1888. Deux ans après la mort du compositeur, Michel Fokine  crée, le 4 juin 1910 à l'Opéra de Paris une chorégraphie pour les Ballets russes utilisant une compilation
de l’œuvre originale du musicien.
Le ballet Shéhérazade est tiré d'un conte oriental qui fait partie des Mille et une nuits.
 Les décors et les costumes sont de Léon Bakst.

Costume de Sultane bleue - Esquisse de Léon Bakst - 1910


décor de Léon Bakst pour Shéhérazade